Gagnants loterie - Exemples à ne pas suivre | theLotter
 
 
 

Les 3 exemples à ne pas suivre après avoir gagné gros au Mega Millions ou au Powerball US !

Jouer depuis le monde entier au Mega Millions ou jouer au Powerball en ligne pour tenter de remporter son jackpot de 60 millions $ de cette semaine, est un véritable jeu d'enfants, comme le prouvent nos innombrables vainqueurs internationaux... Ces derniers n'ont d'ailleurs pas suivi la voie peu recommandable des trois gagnants évoqués ici... Cet article vous aidera donc à éviter les pièges pour profiter pleinement de votre gain !

Marie a gagné 188 millions $ en 2015, elle a depuis payé 3 fois la caution de son copain

une gagnante de loterie a payé 3 fois la caution de son copain

Depuis qu'elle a remporté un jackpot Powerball de 188 millions $ en février 2015, Marie Holmes, une mère de quatre enfants de Shallotte, en Caroline du Nord, a dû faire sortir trois fois son petit ami, Lamarr McDow, 31 ans, de prison pour trafic d'héroïne ! Elle a payé sa caution de 3 millions $ en mars 2015, de 6 millions $ en août 2015 et, le jour du Nouvel An, elle a dépensé 12 millions $ pour faire sortir, encore une fois, M. McDow de prison. De plus, Mme Holmes a payé 1.490.000 $ au garant de caution - argent qu'elle ne récupèrera jamais !


Jay a perdu 35 millions $ avec un concours de combats exclusivement féminins

un gagnant de loterie organise des compétitions de lutte féminine

De la pauvreté à la richesse... puis de retour à la pauvreté ! Cela résume bien l'expérience de Jonathan "Jay" Vargas, âgé de 19 ans, qui a gagné 35,3 millions $ à la loterie américaine en 2008. Et pour dépenser son généreux gain, Jay a ouvert une entreprise de lutte exclusivement féminine sous le nom de "Wrestlicious". Les lutteuses étaient vêtues de bikinis. Après seulement une année de diffusion aux heures de grande écoute, Wrestlicious a été annulé, envoyant Jay Vargas au bord du gouffre et complètement en faillite.

Michael a dépensé son jackpot en jeu, crack et prostituées

jackpot dépensé en jeu, crack et prostituées

Michael Carroll nous fournit probablement le meilleur exemple à ne pas suivre après avoir gagné à la loterie. En 2002, quand il avait 19 ans et travaillait comme éboueur, Michael a gagné la jolie somme de 9 millions de livres sterling (environ 14,4 millions $). En 2003, les tabloïds britanniques organisaient une journée de reportage sur le comportement du gagnant, habitué à dépenser 3.000 $ en crack par jour, sans parler de ses dépenses pour les prostituées et le jeu. En 2009, le train de vie exubérant de Michael s'est arrêté - il n'avait plus d'argent. Il emballe maintenant des biscuits dans une usine écossaise pour environ 300 $ par semaine, mais il se dit heureux : "C'est ma dernière chance - si j'avais continué à boire et me droguer de la sorte, je serais mort en six mois". En entendant l'histoire de Michael, vous en déduisez probablement que le mythe relatif au jeu compulsif est vérifié. Mais en réalité, l'histoire de Michael est l'exception à la règle, car les études montrent que ce n'est pas le cas.

Alors, que ferez-vous lorsque vous gagnerez à la loterie Powerball en ligne ?

Vous avez peut-être entendu des histoires de loterie étonnantes sur la façon dont les gagnants de loterie dépensent leur argent. Quant à vous, peu importent vos intentions après avoir gagné le jackpot Powerball ou Mega Millions, laissez les désastreuses histoires ci-dessus dans le passé et gérez votre victoire tant de manière raisonnable que joyeuse !

Plus important encore, rien ne peut remplacer un conseil financier solide. C'est pourquoi nous conseillons aux nombreux gagnants du monde entier d'engager un comptable qualifié et un conseiller juridique.

Bonne chance !