Le Super Lotto de Californie retrouve la trace d’un mystérieux gagnant | theLotter
 
 
 

Le Super Lotto de Californie retrouve la trace d’un mystérieux gagnant

4 nov. 2012

Imaginez que vous ayez des difficultés à payer une facture d’électricité de 600$ et que vous soyez contraint de résilier votre abonnement au câble alors qu’en fait, vous êtes l’heureux propriétaire d’un ticket de loterie valant 23 millions de dollars. Une grand-mère californienne en a fait l’expérience, et n’aurait pas pu avoir de meilleure nouvelle que celle-ci !

Julie Cervera vit à Victorville. Agée de 69 ans, veuve et handicapée, elle vient tout juste de remporter le jackpot de 23 millions de dollars du California Super Lotto, un prix qui vient à point nommé. Son ticket gagnant devait expirer le 26 novembre prochain mais fort heureusement, elle est tombée par hasard sur une photo publiée par les agents de la loterie nationale à la recherche d’une mystérieuse gagnante. Quelle fut sa surprise lorsqu’elle découvrit sa fille, Charliena Marquez, qu’elle avait chargée de l’achat du billet.

Il fut validé dans un magasin d’alcool de Palmdale alors que la mère et la fille rentraient ensemble à la maison. Charliena demanda à sa mère de se garer pour acheter de l’eau en raison de nausées dont elle souffrait. D’après sa mère, « elle est constamment malade en voiture ». Julie fouilla alors dans son sac et en sorti un dollar qu’elle donna à sa fille en la chargeant d’acheter un ticket de loterie. « Je l’ai mis dans ma nouvelle voiture. C’est une vieille voiture mais elle était nouvelle pour moi. (Le ticket) y est resté pendant 5 mois. »

C’est en recevant le sms d’un ami contenant la photo de Charliena achetant le ticket que tout a basculé. Julie confia « J’ai mis mes lunette à 99 cents, j’ai même dû mettre deux paires pour (bien) voir ». Même si elle reconnut sa fille, elle ne pouvait lire la légende qui accompagnait la photo. « J’ai (d’abords) pensé qu’elle avait braqué une banque car je n’arrivais pas à lire les mots au-dessus. » Elle ajouta en riant « j’ai alors mis un troisième paire (de lunettes) et (il était écrit) qu’elle avait gagné. J’ai dit quelque chose comme « C’est impossible !» ».

Julie se présenta entourée de ses trois enfants et ses douze petits-enfants. « Je dois avoir 200 tickets dispersés dans toute ma maison, Je ne vérifie jamais mes tickets». Julie est handicapée depuis 20 ans. Ella raconta certains épisodes difficiles de sa vie notamment celui de la mort tragique de son fils Rudy, alors âgé de 47 ans, dans un accident de moto. « Je donnerai tout pour l’avoir encore auprès de moi » dit-elle avant de se mettre à pleurer. Puis elle ajouta : « mes petits-enfants vont tous être pris en charge ainsi que mes (trois) filles. Je suis tellement heureuse. Je vais m’acheter une paire de Reebok».

Elle compte certes s’occuper de sa famille, mais pas seulement. En effet, Julie a deux fils adoptifs, âgés de 5 et 9 ans, Tous deux souffrent d’une déficience intellectuelle. « Une grande partie (de l’argent) leur reviendra, de sorte que lorsque que je partirai, ils soient OK. Je vais les emmener à Disneyland. Je vais vraiment le faire ! Nous prendrons tout à notre charge».

Julie a décidé qu’elle souhaitait toucher son argent en un paiement unique en expliquant « Je ne suis pas ici pour 30 ans ».

Cette histoire nous en rappelle une autre. Quelques mois auparavant, en Septembre, Bladimir Agnite empochait la somme de 52 millions de dollars à la loterie Mega Millions. Il avait été identifié par une caméra de surveillance.