L’anonymat des gagnants, question récurrente aux US | theLotter
 
 
 

La question sur l’anonymat des gagnants des loteries américaines sujet de débat

26 mars 2013

L’Amérique est le pays du record de jackpots et au moins deux États sur les 50 considèrent de changer la loi pour permettre aux gros gagnants de garder l’anonymat.

2012 permit de franchir une étape importante pour les loteries américaines. En mars, le Mega Millions pulvérisa le record du monde en distribuant un jackpot de 656 millions de dollars et devint par la même occasion la première loterie à dépasser le seuil du demi-milliard de dollars. En Novembre, le Powerball marcha sur les traces de son plus grand concurrent en offrant une cagnotte de 589 millions de dollars.

Les plus récents des gagnants américains se retrouvèrent sous le feu des projecteurs peu de temps après avoir découvert à quel point leur vie avait changé grâce à leur nouvelle fortune. Alors que certains s’insurgent sur une exposition si injuste des gagnants, les organismes de loterie sont désireux de mettre un visage sur ces mystérieux lauréats. Ils gagnent justement la confiance du public en les affichant en chair et en os tenant le fameux chèque dans leurs mains, étape clé dans le processus de paiement et de transparence du jeu.

Des représentants de la loterie d’Arizona et du New Jersey ce sont eux-mêmes retrouvés entrainés dans des débats au sujet de projets de loi que certains avocats considéraient comme une preuve du droit des gagnants du loto à garder l’anonymat. Cette loi est sur le point d’être ratifiée en Arizona, le New Jersey devrait lui emboiter le pas.

Le Sénateur de l’Arizona, Steve Gallardo, fut le seul à prôner l’idée de tenir sous silence le nom des gagnants pendant une période maximum de 10 jours, sous couvert de mettre en péril la confiance du public. Les législateurs ont quant à eux votés en majorité en faveur du projet autorisant de garder secrète l’identité des gagnants du loto indéfiniment.

Un habitant d’Arizona a remporté la moitié du Jackpot Powerball en Novembre 2012 ravivant le débat dans l’état. La loi, soutenue par Kavanagh, le représentant de la Chambre d’Arizona, dit que les joueurs ne doivent pas être contraints de s’afficher en public avec une telle somme d’argent.

Le Gouverneur Brewer organisera le vote final dans les prochaines semaines. Le Gouverneur Christie a quant à lui un projet similaire à étudier, celui de permettre aux gagnants de garder l’anonymat pendant quelques années.

La loi actuelle du New Jersey permet à la loterie locale de rendre public le nom des gagnants, leur ville d’origine, le montant des gains et des photos. Le membre de l’Assemblée, John Burzichelli, a soutenu le projet de loi de l'anonymat des gagnants, soulignant les nombreuses décisions difficiles à prendre quant à la gestion soudaine d’une telle fortune en plus de devoir gérer son image publique.

« Excepté si quelqu’un souhaite révéler son identité, les habitants qui sont assez chanceux pour gagner à la loterie devrait avoir l’opportunité de garder cette information privée » déclara Buzichelli.

Le printemps 2013 devrait être le témoin d’un changement de politique dans les loteries américaines et permettre aux gagnants de rester anonymes, ce qui aura un impact sur l’ensemble des états américains et des loteries d’états l’année à venir.