Top 10 gagnants EuroMillions | theLotter.com
 
 
 

La fabuleuse aventure des 10 plus grands gagnants à l’Euro Millions

13 févr. 2014

Si l’Euro Millions fait partie des plus jeunes loteries à travers le monde, et plus précisément en Europe, elle n’en reste pas moins l’une des plus importantes. Depuis 2004, l’Euro Millions fait rêver des millions de joueurs, et ce n’est pas pour rien. Nous vous offrons un tour d’horizon des plus gros gains distribués ces dix dernières années.

Pays EuroMillions

 

1 – Le destin de Gillian et Adrian Bayford - 190 M€ en 2012

UK

C’est en août 2012 que ce couple de Haverhill, près de Londres, a remporté 190 millions d’euros à l’Euro Millions. C’est la plus grosse somme remportée à ce jour pour cette loterie ; c’est aussi le plus gros jackpot jamais enregistré et distribué dans toute l’Europe. Le soir même, afin de fêter l’heureux événement, ils ont commandé une pizza à partager en famille. Gillian était assistante médicale et Adrian tenait un magasin de disques. Depuis, si madame a quitté son activité professionnelle pour se consacrer d’autant mieux à sa famille, monsieur est resté cantonné au comptoir de de son magasin avec un mot d’ordre : changer le moins possible ses habitudes. Malgré leur désir de rester le plus simples possible, le Sunday Times les a tout de même positionnés comme 516ième plus grosses fortune.

 

2 – Eternelle bonne humeur pour Chris et Collin Weir – 185 M€ en 2011

UK

La seconde position est occupée par les Weir, un couple très sympathique de jeunes retraités originaires de l’Ayrshire en Ecosse. Lui est anciennement caméraman et elle était infirmière. Ils ne se trouvaient pas ensemble au moment du tirage ; c’est Chris qui a téléphoné à Collin vers minuit pour lui annoncer la bonne nouvelle. Ils ont passé une partie de la nuit à inventer ce qu’ils allaient faire d’une telle fortune. Dans leur euphorie, ils ont bien imaginé faire un enfant puisqu’ils sont dorénavant riches comme Posh et Becks (petits noms sympathiques attribués à Victoria et David Backham). Mais comme c’est un peu tard et qu’ils ont déjà des enfants, ils ont décidé à la place de déboucher une bouteille de vin, d’ouvrir un centre de charité – la Weir Charitable Trust - et de faire le tour du monde.

 

3 – Jacques, ou l’homme discret venant de Nice – 169 M€ en 2012

UK

En fait, Jacques n’est pas son vrai prénom puisque cet homme de 65 ans a décidé de rester anonyme. Mais c’est tout simplement le nom d’emprunt que lui a attribué le journal du Nice Matin auquel il a accordé une interview, un an après son gain de 169 millions d’euro à l’Euro Millions. Il souhaitait, malgré les réticences de la Française des Jeux, faire connaître l’identité du bar tabac chez qui il avait acheté son ticket gagnant : Le Trinitaire. Depuis, cet homme qui se présente comme un autodidacte issu d’un milieu modeste a su organiser ses finances. Il a tout d’abord assuré un mode de vie confortable pour lui-même et ses enfants. Puis il a décidé de monter une fondation afin de soutenir différentes œuvres caritatives. Bon d’accord, il s’accorde aussi de temps à autres quelques voyages en jet privé pour ses déplacements, et a décoré son intérieur d’œuvres d’art… et puis à l’occasion, il continue de jouer à l’Euro Millions.

 

4 –Un calva pour ce gagnant de 162 M€ en 2011

UK

Bon d’accord, elle était facile. Mais il s’avère que la personne en 4ième position du classement des dix plus gros gains à l’Euro Millions est originaire du Calvados. Il a remporté le pactole de plus de 162 millions d’euros et a décidé de rester anonyme. C’est la raison pour laquelle la Française des Jeux a différé à l’époque l’annonce d’un heureux gagnant du super jackpot. La nouvelle a été diffusée quelques semaines plus tard, le 13 septembre 2011, alors que le joueur avait gagné au treizième tirage un 13 du mois. Toutefois, ce dernier a quand même communiqué quelques informations quant à ses ambitions relatives à cette somme considérable : il souhaitait investir dans l’immobilier ainsi que dans l’économie française d’une manière générale. En tout cas, avec ses gains, il s’est hissé directement à la 250ième place des fortunes les plus importantes de France.

 

5 – Un grand-père heureux gagne 132 M€ en 2013

UK

C’était le 29 mars 2013, veille de 1er avril qui s’est avéré ne pas être un poisson d’avril ; le gagnant qui a remporté le 5ième plus gros gain dans notre classement est français, et comme ses compatriotes il a décidé de rester anonyme. On sait seulement qu’il est originaire de Seine et Marne dans la région parisienne et qu’il a joué de façon exceptionnelle parce que la cagnotte était particulièrement élevée et qu’il n’avait que deux euros en poche. Cet homme, issu d’un milieu modeste se retrouve propulsé comme 257ième plus grosse fortune française. Plusieurs fois grand père, il est heureux de pouvoir dorénavant mettre sa famille à l’abri, et ce « pour plusieurs générations ». Quant à ses propres besoins, il a décidé de s’acheter une belle voiture made in France et de faire un voyage aux Indes avec sa femme. A son retour, il souhaite placer une partie de son argent dans une institution qui vient en aide aux personnes âgées.

 

6 – Les Anonymous - 129 M€ en 2010

UK

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les gagnants de la 6ième position ont fait couler de l’encre. Pourquoi « les » gagnants ?, parce qu’on suppose qu’il s’agit d’un groupe de 4 amis originaires du centre de l’Angleterre. Seulement, une fois n’est pas coutume en Grande Bretagne, ceux-ci ont décidé de rester anonymes. Ce fut, à l’époque, le plus gros gain jamais gagné à l’Euro Millions, record battu les années suivantes.

Le groupe des 4 compères, dont seuls 2 prénoms ont été communiqués - Daniel et Stephen - a mis une douzaine de jours pour venir réclamer son dû. Entre temps, la loterie nationale britannique affirme avoir reçu plus d’un millier d’appels de soi-disant gagnants : certains auraient perdu leur ticket, d’autres se le seraient fait voler… bref beaucoup d’agitation autour du ticket gagnant. On raconte même qu’une retraitée âgée de 77 ans, aurait donné une interview à un journal, prétendant que son mari avait égaré leur ticket. Mise devant l’évidence de son mensonge, elle a dû présenter des excuses publiques à son époux quelques jours plus tard.

 

7 – Elle s’occupera désormais de chevaux - 126 M€ en 2009

UK

Elle… c’est la gagnante des 126 millions d’euros à l’Euro Millions. C’est une jeune femme qui réside sur l’île de Majorque, et qui est âgée d’à peine 25 ans. La jeune femme, qui à l’époque faisait des ménages était clouée au lit avec la grippe lorsqu’a eu lieu le tirage. Quelques jours plus tard, toujours malade, mais de peur de perdre son emploi, elle s’est fait violence pour retourner travailler. C’est à ce moment qu’elle s’est rendu compte qu’elle était la grande gagnante de la semaine, et que par la même, elle n’aurait plus de souci à se faire concernant son travail.

Amoureuse de la nature et des animaux, elle a déclaré qu’elle souhaitait rester sur son île, y acheter une belle maison dans laquelle elle pourrait élever des chevaux et probablement d’autres animaux encore.

 

8 – Le boulanger a quitté les fourneaux - 121 M€ en 2011

UK

Qui a dit que le vendredi 13 n’était pas une bonne date ? Certainement pas Francisco Delgado Rodriguez, un jeune boulanger espagnol d’une trentaine d’année. En effet, le vendredi 13 mai 2011, celui-ci a remporté 121 millions d’euros, occupant la 8ième place des plus gros gains à l’Euro Millions.

Il avait l’habitude, avec un groupe d’amis, d’acheter un ticket d’Euro Millions. Chacun avait sa combinaison personnelle et il s’avère que ce jour-là, seuls les numéros de Francisco sont sortis gagnants. Après quoi, et sans en avertir quiconque, lui et les siens ont quitté leur ville de Pilas où sa famille tenait la boulangerie de la rue Murillo depuis des générations. Depuis, la boulangerie présente porte close. Toutefois elle reste une attraction locale : les espagnols sont restés très superstitieux ; régulièrement, ils se rendent à la boulangerie pour en toucher les pierres, et qui sait… récolter un peu de la chance qui occupait les lieux.

 

9 – Les tourtereaux de la banlieue londonienne - 117 M€ en 2011

UK

Dave et Angela Dawes ont respectivement 47 et 43 ans lorsqu’ils gagnent 117 millions d’euros à l’Euro Millions – 101 millions de livres sterlings. A cette époque, ils habitaient dans une chambre louée 70 pounds par semaine. Lui était cadre supérieur, et elle bénévole dans une association liée à la prévention contre les maladies du cœur. Depuis, les projets foisonnent mais restent essentiellement personnels. Tout d’abord ils se sont acheté une maison dans l’ouest londonien et une autre au Portugal. Ensuite ils ont constitué une liste comprenant 15 à 20 noms, de leur famille et d’amis auxquels ils ont décidé de céder 1 million chacun. Ils se rendent bien compte que cela représente beaucoup d’argent, mais ils tiennent à partager avec leurs proches, dont un fils qu’Angela avait d’un premier mariage et deux fils que Dave avait de précédentes unions.

Aussi, ils ont décidé de se marier, puisque maintenant ils peuvent se permettre d’organiser une cérémonie digne de ce nom !

 

10 – En Irlande, on ne trouve pas que des moutons - 115 M€ en 2005

UK

En Irlande, on ne trouve pas que des moutons… on y gagne aussi des millions. Si elle est aujourd’hui en 10ième position avec un gain de 115 millions d’euros, Dolorès McNamara est tout de même restée la plus grande gagnante à l’Euro Millions pendant de nombreuses années. Ce n’est que 4 ans plus tard que la pole position lui a été dérobée par la jeune gagnante espagnole qui se situe aujourd’hui en 7ième position. Dans le cas de cette irlandaise de 50 ans, le bonheur d’avoir gagné reste cependant mitigé puisque les médias qui l’ont mise sous les feux des projecteurs, ont aussi découvert que des membres de sa famille faisaient partie de la criminalité locale.

Le soir du tirage gagnant, cette mère de 5 enfants s’est précipitée au commissariat le plus proche pour qu’ils prennent soin de son ticket. C’est finalement son banquier qui lui a exceptionnellement ouvert les portes pour qu’elle puisse y déposer son ticket gagnant bien à l’abri dans un coffre. On raconte que ce même soir, son plus jeune fils alors âgé de 13 ans aurait fait le tour du quartier à bicyclette, déclarant à qui voulait l’entendre qu’il achèterait un cheval.

En résumé

En ce début 2014, on peut dire que l’Euro Millions, qui est à la veille de fêter son dixième anniversaire, est une grande réussite. Ce sont, à travers l’Europe, 338 gagnants qui ont remporté un jackpot, soit en entier soit à parts égales avec d’autres gagnants ; le seul top 10 équivaut à plus de 1,446 millions d’euros, près 1.5 milliards d’euros.

Le décompte des gagnants se définit comme suit :

  • 84 pour la France

  • 68 pour l’Espagne

  • 66 pour le Royaume-Uni

  • 58 pour le Portugal

  • 25 pour la Belgique

  • 17 pour la Suisse

  • 12 pour l’Autriche

  • 7 pour l’Irlande

  • 1 pour le Luxembourg

Enfin, on peut dire que les gagnants français ont plutôt tendance à conserver leur anonymat à l’annonce d’un gros gain, plus que les anglo-saxons qui communiquent plus aisément leur identité et leurs projets.

Sur theLotter, il est possible de jouer à cette grande loterie, qu’on fasse partie ou non d’un des neufs pays participants. Venez découvrir comment, en toute simplicité, en toute légalité et en toute tranquillité. Parce qu’il est temps, aujourd’hui, de devenir millionnaire !